MONTRÉAL DÉFORMATION SOCIÉTALE POUR CACHER 3 BRAS

Par Dan Albertini

Entre (). L’Islamophobie n’est pas claire. Comment l’homophobie l’est-il alors ? Fermons ().

Des documentaires qui dénoncent, des index qui pointent, des clichés éculés trompeurs. Dénoncer, pointer, ostraciser ailleurs. Objectif : cacher le véritable portrait moderne d’une ville. Ville où les interdits sont pour les uns, mais plus que le privilège, le droit est pour les autres. Le touriste, le visiteur, l’investisseur ignorent une réalité qui sied au cou de Hochelaga.

Si le politico-médical prononce ses exéats afin de vider des lieux, c’est parce que la société montréalaise se vante de ses institutions internationales, de ses centres universitaires, de ses hôpitaux de même vocation, de ses ambitions politiques, de son caractère dit de laïcité qui évacue les bonnes sœurs. Montréal critique ainsi les autres et dévoile l’ADN problématique, soit les malformations issues de société Tchernobyl en passant par Fukushima, etc.

print