L’AMERIQUE A BOUT DE SOUFFLE

DIPLOMATIE INTERNATIONALE &SOCIÉTÉ par Dan Albertini

Entre (). Nos ancêtres les Gaulois, là ce sont les Français napoléoniens en mal d’intelligence. Boulevard Saint Germain, Paris, ils jouent à l’intello pour ne plus y retourner, de peur de se redécouvrir. J’emprunte de ce qui se dit là-bas en Bretagne. Ô Canada, terre de nos Aïeux, même quand les enfants de Dessalines prêtent serment d’allégeance à la Reine. Elle avait retenu en esclavage, des Noirs aujourd’hui devenus anglophones. Mais il y a peu de trace. Cependant, la traçabilité de la American Ancestry Society laisse des sillons de charrues de nos jours au pays de Dessalines. Elle corrobore aussi mais quoi ? Comme un revers, c’est devenu galère d’avoir été américain, quand on aspire d’être, mieux, de redevenir enfant de Dessalines. Y avait-il eu tromperie à un haut niveau et, qu’en sera-t-il aux prochaines joutes en retard ? La mauvaise conscience prendra une forme que même les écuries d’Osias n’en voudront. Qui donc est ou était après mensonges, enfant de l’Oncle Sam ? Fin de ().

Échec et mat – Quand la semaine dernière je devais titrer et, évoquant en partie dans le texte critique, l’article d’un quotidien montréalais sur la Chine, je savais que ‘’FMI Un Agenda Lagarde’’ était un rendez-vous. Voilà ce qui s’en suit le 16 juin en cours. FMI : « Press Conference on Assessment of U.S. Economy », C. Lagarde, IMF Managing Director, A. Werner, Director, Western Hemisphere Department, Nigel Chalk, Mission Chief for United States, R. Cardarelli, Chief, North America Division, G. Rice, Director, Communications Department. http://www.imf.org/external/np/tr/2014/tr061614.htm. Et, le quotidien le Devoir se rachète en publiant ceci : http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/411162/le-fmi-pessimiste-pour-les-etats-unis « Le FMI pessimiste pour les Etats-Unis ».


Cet article a été publié par  JUNE 19, 2014 sur International Diplomat Europe

print